France,  savoie

Week-end vanlife en Savoie

Bonjour, Bonjour ! 
 
Depuis quelques temps, nous nous intéressons pas mal au fourgon aménagé et à cette pratique de la « vanlife ». Mais j’avoue avoir un peu peur de ce mode de vie, est-ce que cela nous conviendrait ? 😨 Du coup avant d’investir, nous avons décidé de faire un essai le temps d’un week-end en louant un fourgon aménagé juste à côté de chez nous :
Le lieu de voyage ? Il était trouvé depuis un moment : Méribel en Savoie ! Monsieur connait bien l’endroit pour y avoir travaillé mais moi pas du tout ^^. Mais j’ai regardé des photos de cette région, notamment en automne, et cela m’a tout de suite donné envie 😍 

Nous prenons donc la route au volant de notre ami vendredi début d’après-midi! 

Direction le 1er spot trouvé sur la route en allant à Méribel : le col de la Madeleine ! Un endroit à plus de 2000m d’altitude qui permet de profiter du lever de soleil sur les montagnes et le Mont Blanc. En tout cas, c’était la description donnée sur l’application Park4night qui donnait vraiment envie 😍 Mais il a fallu le mériter avant d’arriver tout en haut : une route interminable (surtout quand tu empruntes le mauvais chemin… oups 🙈), des virages en épingle qui se succèdent, la nuit qui tombe… Sans oublier une arrivée dans un épais brouillard… Nous ne savions pas trop où nous étions, ni de quel côté était le Mont Blanc sur lequel nous voulions avoir la vue le lendemain matin 😅. Petite anecdote sur le chemin : un joli chamois qui était arrêté sur le bord de la route et qui avait peur de descendre dans le pré  #socute 😍 Il faut avouer que nous n’avions pas choisi la solution la plus tranquille : n’ayant jamais dormi dans un van, fourgon ou autre et là, nous choisissons un spot à 2000m d’altitude, pour passer notre première nuit alors qu’ils annonçaient -4, et sans être sûrs que le chauffage suffirait… 😅😆 
 
Nous avions mis le réveil à 7h30 afin d’assister au lever du soleil sur le Mont Blanc. Manque de bol, quand nous avons ouvert les yeux, un brouillard épais dominait, ce qui fait que nous n’y voyions pas grand chose… 😕 Mais au bout d’une heure, nous voyons enfin les premières lueurs du soleil apparaître sur les montagnes, laissant découvrir un paysage magnifique, et le Mont Blanc dans la foulée 😍 :
Ayant fait l’acquisition d’un drone quelques jours auparavant, nous profitons de ce spot isolé, sans personne autour, pour l’inaugurer 😁. Nous ne l’avons pas fait voler très haut mais cela a suffit pour que ses hélices commencent à geler 😰
 
Après un bon chocolat chaud pour moi et un café pour Monsieur, nous redescendons pour aller visiter Méribel. La route pour descendre du col de la Madeleine est vraiment splendide, toutes ces couleurs 😍. Nous n’avions pas pu en profiter lors de la montée étant donné l’heure tardive… 

Méribel-les-Allues, étant hors-saison, tout était fermé… Mais cela n’empêche pas la beauté du village avec ses pistes et ses grands hôtels tout en bois 😍 

Direction ensuite Méribel-Mottaret, enfin surtout le Lac de Tueda, pour entamer une randonnée un peu ambitieuse (5h pour 15km) 😆.

Monsieur ne semblait pas très confiant, sachant qu’on n’avait pas fait de randonnées depuis des mois… 😅 Et puis il y avait un très gros dénivelé : nous sommes passés de 1700m à plus de 2000m sur une très courte distance, avec un chemin assez boueux… Mais We dit it ! 💪 

Pour tout vous avouer, nous n’avons pas fais la boucle entière, nous nous sommes arrêtés au Lac des Fées, sans aller jusqu’au Refuge du Saut. Nous avons préféré revenir sur nos pas, car le soleil commençait à se cacher derrière les montagnes et le froid se ressentait de plus en plus… Mais la montée en vaut vraiment le détour, une fois tout en haut la vue sur les montagnes enneigées est sublime 😍.

Concernant le Lac des Fées (qu’il faut trouver…), notre avis est un peu plus mitigé. Franchement, nous étions un peu déçus car au vue du nom et de sa réputée, nous nous attendions à un plus grand lac… Néanmoins, le cadre était beau car tout entouré de neige mais ce n’était pas le plus joli paysage de cette rando. 

Je vous mets le lien de la randonnée ici si vous souhaitez la faire 😉
 
Une fois cette randonnée finie, nous sommes rentrés gelés à notre fourgon avec une seule envie : manger une bonne tartiflette/raclette !!! 😁😋 Après recherches sur le peu de restos ouverts sur Méribel, nous sommes tombés sur la Brasserie « La Terrasse du Village« . Son nom vient de sa très belle terrasse chauffée mais qui n’était pas ouverte en cette période du coup nous avons mangé dedans. Gros coup de chance : il ne restait que 2 tartiflettes qu’on a vite réservées 😋. Et nous avons décidé de les accompagner d’un bon petit vin de Savoie (enfin le seul de la carte…), que demander de mieux ? 😜 
Le ventre bien rempli, nous nous dirigeons vers notre 2ème spot sur la route entre Méribel et Courchevel. Malheureusement l’aire était en travaux.. Mais la fatigue nous ayant gagné, nous n’avions pas le courage de faire davantage de route et nous avons quand même décidé d’y dormir. Comparé au premier spot, celui-là était un peu plus proche de la route, et surtout dans un endroit moins isolé. Mais finalement la nuit a été calme et nous avons quand même eu la vue sur les montagnes enneigées au réveil 😍
 
Pour le petit-déj, nous avons trouvé un endroit sur la route de Courchevel, au pied des pistes, un endroit un peu plus sympa que l’aire en travaux ^^. Mais notre spot étant à l’ombre, Monsieur a soumis l’idée d’aller faire une petite sortie vélo en attendant que le soleil gagne notre fourgon… On adore 😆
 
Et bien sur, qui dit nouveau spot dit nouvelle sortie de notre drone au soleil 😁
Direction ensuite Courchevel, avec ses différents « étages » :
  • Courchevel 1850 : pour ma part, c’est le plus bel « étage » de Courchevel et le plus luxueux aussi : son golf, des chalets magnifiques, de la petite maison au grand hôtel 5 étoiles, mais malheureusement en cette période c’était toujours aussi vide.. Nous avons trouvé un peu plus de vie en montant à l’altiport où nous avons pu assister au décollage de 2 avions biplace. 
  • Courchevel 1650 : nous retrouvons ici davantage de commerces, un esprit un peu plus « ville » et moins de chalets typiques.
  • Courchevel 1550 : cet étage porte bien son nom de Courchevel Village avec davantage de résidents à l’année et de chalets individuels.
Et voilà, c'est déjà le moment de rentrer de notre petit week-end vanlife... 😢 Mais en tout cas, c'est une expérience qui nous a vraiment plu et qu'on aimerait retenter mais avec notre propre fourgon ! 
Et vous, avez-vous déjà testé la vanlife ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *